Directives pédagogiques
de l'étudiant

Admissibilité aux stages en milieu de travail

Approuvée : le 30 août 2013
Entrée en vigueur : le 2 septembre 2013
Révisée : le 29 août 2016

NB. : Le masculin est utilisé afin d’alléger le texte et se veut inclusif tant pour le genre féminin que le genre neutre
Les frais administratifs mentionnés dans certaines directives sont sujets à changement.

Imprimer
cette page

9.1 Préambule

Les stages en milieu de travail représentent une partie intégrante de plusieurs programmes d'études. Lorsque l'étudiant effectue un stage en milieu de travail, il représente le Collège et le programme d'études auquel il est inscrit.

9.2 Critères d'admissibilité

Pour être admissible à un stage, en plus de répondre aux exigences et aux préalables scolaires, l'étudiant doit démontrer les comportements professionnels tels que décrits dans le plan de cours ou tout autre document pertinent au programme d'études (par exemple, régime pédagogique, document de référence, politique d'admissibilité au stage).

9.3 Modalités d'application

Chaque étudiant est informé, par écrit par le secteur, des comportements spécifiques requis pour l'admissibilité aux stages en milieu de travail. Dans le cas où un étudiant ne démontre pas les comportements professionnels adéquats, les étapes suivantes sont appliquées et documentées dans son dossier étudiant par la personne qui coordonne son programme d'études :

  1. Avertissement verbal
    L'étudiant est informé verbalement des comportements à corriger. Ces comportements sont documentés dans le dossier de l'étudiant.
  2. Établissement d'un contrat de réussite
    Si les comportements indésirables persistent après l'avertissement verbal, la coordination du programme d'études établit un contrat de réussite avec l'étudiant en précisant les comportements à adopter ainsi que les échéances à respecter dans la démonstration de ceux-ci.
  3. Inadmissibilité aux stages
    Si les comportements indésirables persistent, l'étudiant se voit retirer son accès aux stages en milieu de travail.

Selon la gravité des comportements ou des incidents survenus, le Collège se réserve le droit de refuser l'accès au stage à l'étudiant sans respecter les étapes prévues dans les modalités d'application. Le cas échéant, le Collège doit en informer l'étudiant par écrit en lui indiquant les raisons de ce refus.

9.4 Restrictions dans la poursuite des stages en milieux de travail

Il est entendu qu'une fois en milieu de stage, l'étudiant doit démontrer des comportements professionnels adaptés en tout temps. Un étudiant qui adopte des comportements nuisibles à la sécurité des clients ou à l'intégrité du milieu de stage, ou qui vont à l'encontre du code d'éthique de la profession, peut être retiré de son milieu de stage.

9.5 Restrictions dans l'admissibilité aux stages en milieux de travail

L'étudiant est fortement encouragé à partager avec la personne qui coordonne son programme d'études, et ce, dès le début de son programme, toute difficulté ou enjeu à son admissibilité et à son intégration au stage. Selon la nature des difficultés ou enjeux, la personne qui coordonne le programme d'études pourrait devoir partager certaines informations avec le milieu de stages afin de déterminer l'admissibilité ou non au milieu de stage ou encore prévoir des accommodements spécifiques en lien avec la situation.

Un étudiant doit avoir à démontrer la maîtrise de compétences jugées essentielles avant son départ en stage. De plus, l'admissibilité à un milieu de stage ou à un cours offert en milieu clinique peut être refusée si l'étudiant n'a pas démontré une maîtrise suffisante de techniques préalables avant de débuter son stage et ce, même si l'étudiant a réussi tous les préalables pour accéder à son stage. Cette disposition a pour but d'assurer la santé et la sécurité des clients, du stagiaire et des superviseurs de stage. Le secteur d'enseignement a la responsabilité de faire parvenir une lettre au Bureau des admissions et du registraire avant le début du stage lorsque la décision est prise de ne pas lui permettre d'y participer malgré qu'il possède les préalables nécessaires. Cette lettre sera déposée au dossier étudiant.

9.5.1 Présence d'antécédents judiciaires

Un casier judiciaire qui n'a pas été suspendu par la Commission des libérations conditionnelles du Canada peut réduire les chances d'obtenir un stage. Un étudiant qui a un dossier criminel peut se voir refuser l'accès aux stages par les employeurs. Tout étudiant se retrouvant dans cette situation est donc fortement encouragé à partager cette information avec la coordination de son programme d'études dès le début de ses études.

9.5.2 Échec au stage

Un contrat de réussite est élaboré avec l'étudiant qui a échoué à un stage et l'étudiant en question est informé des compétences à intégrer et à démontrer et des comportements à modifier lors de son prochain stage.

Le Collège n'est pas responsable de trouver un autre milieu de stage à un étudiant qui échoue à un stage parce qu'il a démontré des comportements nuisibles à la sécurité ou à l'intégrité du milieu de stage ou qui vont à l'encontre du code d'éthique de la profession.

Un étudiant qui échoue à 2 reprises au stage peut être retiré de son programme d'études. Il peut toutefois effectuer une demande d'admission pour un autre programme d'études à La Cité. Tout étudiant dans cette situation sera accompagné dans ses démarches afin de déterminer le meilleur cheminement scolaire pour lui.