Nos réalisations et innovations

fren

À la une

La Cité et l’Université Carleton soutiennent l’innovation en industrie dans le domaine biomédical

L’entreprise AmacaThera s’est tournée vers les expertises du Centre d’accès à la technologie en bio-innovation (CAT-B) du Collège La Cité et de l’Université Carleton afin d’étendre l’application de son produit phare nommé AmacaGel. L’objectif de la compagnie ontarienne est de faciliter la livraison de médicaments ou de cellules thérapeutiques pour le traitement de diverses indications, dont la douleur post-chirurgicale et le cancer. Dans le cadre de cette collaboration, AmacaThera a cherché à optimiser la composition d'AmacaGel pour les formulations à base de cellules.

Lire la suite

L’entreprise AmacaThera s’est tournée vers les expertises du Centre d’accès à la technologie en bio-innovation (CAT-B) du Collège La Cité et de l’Université Carleton afin d’étendre l’application de son produit phare nommé AmacaGel. L’objectif de la compagnie ontarienne est de faciliter la livraison de médicaments ou de cellules thérapeutiques pour le traitement de diverses indications, dont la douleur post-chirurgicale et le cancer. Dans le cadre de cette collaboration, AmacaThera a cherché à optimiser la composition d'AmacaGel pour les formulations à base de cellules.

Grâce au financement de eCampus Ontario, les deux institutions ont pu unir leurs forces afin de dresser une liste d’excipients potentiels qui pourraient être ajoutés à leur gel pour permettre la viabilité de cellules après la cryoconservation à long terme.

Michelle Bamji-Mirza, Ph. D., chercheuse au Centre d’accès à la technologie en bio-innovation (CAT-B) du Collège La Cité

Michelle Bamji-Mirza, Ph. D., chercheuse au Centre d’accès à la technologie en bio-innovation (CAT-B) du Collège La Cité

« Cela a impliqué beaucoup de lectures et de recherches afin de trouver les combinaisons et les concentrations précises qui pourraient être testées pour avoir un résultat positif. Des étudiant.e.s de l’Université Carleton nous ont grandement aidé dans la réalisation de ce travail » explique la chercheuse du CAT-B, Michelle Bamji-Mirza.

Une fois cette partie complétée, AmacaThera a poursuivi sa collaboration avec l’équipe de recherche de La Cité afin de concentrer leurs efforts sur la méthodologie qui leur permettra de découvrir la formule magique.

« Travailler avec le CAT-B a été une belle expérience » affirme Darren Rodenhizer, responsable du développement commercial d'AmacaThera. «  L'équipe a travaillé dur pour relever les défis du projet et résoudre les problèmes liés aux résultats expérimentaux. Elle s'est montrée communicative, créative et a contribué à résoudre les problèmes. »

Le succès de cette initiative souligne l'importance de renforcer les liens entre les collèges et les universités. Les collaborations entre ces institutions d'enseignement permettent de rassembler leurs ressources, favorisant ainsi un environnement innovant.

Logos des partenaires en recherche de La Cité

null Synergie collège/université pour le développement de drones autonomes

Quand on dit que les collaborations entre les collèges et les universités permettent un niveau d’innovation exceptionnel, le projet financé par eCampus Ontario en partenariat avec La Cité, l’Université Carleton et ING Robotic Aviation en est un bon exemple.

Au cours de la dernière année, l’entreprise ontarienne a travaillé avec les deux établissements postsecondaires afin de développer un prototype de drones en formation c’est-à-dire un groupe de drones autonomes qui collaborent pour accomplir une mission de surveillance et d’identification.

Par exemple, ces équipements spécialisés pourraient être utilisés pour faciliter les opérations de sauvetage à la suite d'une catastrophe naturelle. Les drones en formation seraient alors appelés à collaborer pour effectuer une surveillance d’un territoire défini, identifier des personnes en détresse et communiquer leur position à la station au sol afin de leur envoyer une équipe de secours.

L’équipe du Centre d’expertises en prototypage intelligent (CEPI) de La Cité, composée d’experts et d’un étudiant, s’est concentrée sur la définition, la conception et la mise en œuvre des algorithmes d’intelligence artificielle (IA) pour la réalisation du projet. Ils ont également construit et intégré le modèle d’IA à un simulateur Unreal Engine.

AING Robotic Aviation

De l’Université Carleton, un étudiant a travaillé sur le projet en apportant son expertise pour la modélisation des drones VTOL (décollage et atterrissage vertical, mais vol comme un avion) et leur intégration dans le simulateur. Il a mis en œuvre un comportement réaliste du drone en fonction d’équations physiques et l’a intégré au simulateur.

Le gestionnaire du CEPI, Eric Renaud parle d’une collaboration très avantageuse pour le Collège et l’Université. « Ces subventions de eCampus ont facilité le travail de coopération entre les deux institutions et ont été très favorables à l’entreprise pour faire avancer ses projets. D’un côté, l’étudiant de Carleton a pu apporter son expertise et acquérir de l’expérience pratique en intelligence artificielle. De l’autre, le CEPI a eu la chance de travailler avec cet étudiant de maitrise qui possède des connaissances de pointe. Ce type de subvention facilite et encourage grandement ces collaborations très bénéfiques pour tous. »

Ce projet de recherche met en évidence l'importance de renforcer les liens entre les collèges et les universités. Ces collaborations entre les institutions d'enseignement permettent de rassembler les ressources et de favoriser un environnement d'innovation équilibré tout en stimulant le développement des talents et de l'économie locale.
Logos des partenaires en recherche de La Cité