Saut au contenu

À l’intention des étudiants

À L’INTENTION DES MEMBRES DU PERSONNEL

Retour

Que faire pour éviter d'être victime d'une tentative d'hameçonnage en ligne ?

L’inquiétude du public à l’égard de la COVID-19 est croissante et le nombre de tentatives d’hameçonnage où l’on fait référence au virus augmente. L’hameçonnage consiste à envoyer des courriels de masse qui semblent provenir d’une source légitime, mais qui contiennent une pièce jointe infectée ou un lien malveillant. Les courriels sont rédigés de manière à inciter les destinataires à ouvrir une pièce jointe ou à cliquer sur un lien pour permettre aux auteurs de menaces d’obtenir des justificatifs d’identité personnelle ou d’accéder sans autorisation à un système informatique. Dans certains cas récents, des auteurs malveillants se sont fait passer pour divers organismes de santé dans leurs tentatives d’hameçonnage.

Comment vous protéger

Voici quelques mesures à prendre afin de protéger votre appareil contre ces pratiques malicieuses :

Courriels malveillants :

  • Assurez-vous que l’adresse courriel de l’expéditeur comprend un nom d’utilisateur et un nom de domaine que vous reconnaissez ;
  • Assurez-vous que l’adresse ou la pièce jointe est liée au contenu du courriel ;
  • Assurez-vous de connaître l’expéditeur du courriel ;
  • Vérifiez s’il y a des coquilles (si l'adresse ou le message contiennent des fautes de français, méfiez-vous particulièrement) ;
  • Utilisez un logiciel antivirus sur vos ordinateurs. 

Pièces jointes malveillantes :

  • Assurez-vous que l’adresse courriel de l’expéditeur comprend un nom d’utilisateur et un nom de domaine que vous reconnaissez ;
  • Méfiez-vous si le ton de l’expéditeur est urgent ;
  • Si vous ne vous attendiez pas à recevoir une pièce jointe, ne l’ouvrez pas. Vérifiez auprès de l’expéditeur s’il voulait bien vous l’envoyer.

Sites Web malveillants :

  • Assurez-vous que les URL sont bien épelées ;
  • Tapez l’URL directement dans la barre de recherche au lieu de cliquer sur le lien fourni ;
  • Si vous devez cliquer sur un hyperlien, pointez votre curseur sur le lien pour vérifier qu’il vous dirigera bel et bien vers le site Web indiqué (vérifiez si l’adresse qui s’affiche dans la fenêtre de texte est bien la même que celle inscrite dans le courriel).